5 avril 2024 – Deuxième micro-trottoir à Bruxelles

Ce 5 avril 2024, nous étions dans les rues de Bruxelles pour récolter encore quelques témoignages de citoyen·nes racisé·es aux hasard,  à propos du racisme en ligne, pour le projet CyberSafer. Cinq personnes ont accepté de se confier, de manière anonyme. Nous les remercions pour leur partage généreux d’expérience et d’opinion. 

Toutes les personnes interrogées ont déjà été témoins de propos racistes sur Internet, certaines en ont également été directement victimes. D’une manière générale, la plupart des personnes interrogées nous parle d’un véritable fléau, d’une anarchie sur les réseaux sociaux où les personnes profitent de l’anonymat et de la sécurité qui leur confère leur écran pour laisser libre cours à leurs propos racistes.
De même,  la majeure partie considère que les plateformes ne font presque rien pour protéger les utilisateur·ices des propos haineux en ligne, bien qu’ils·elles admettent qu’il est difficile de contrôler autant de contenu et autant de personnes dont on ne connaît pas l’identité. 

Les personnes rencontrées nous ont livré de beaux messages de soutien aux personnes victimes de racisme, des messages emprunts d’empowerment et de fierté. 

Si vous voulez lire la retranscription de ces rencontres dans la rue, vous pouvez les télécharger ici :